La gravité de l'être

Acrobate ? Chorégraphe ? Poète ? Magicien ? Sans doute un peu tout cela à la fois. Formé au Cirque Plume, puis interprète pour Maguy Marin, Yoann Bourgeois développe depuis 2010 une dramaturgie singulière, jouant avec maestria de la gravité. Scala, sa dernière création, offre la quintessence d’un art de la chute infinie.

Dans les spectacles de Yoann Bourgeois, les hommes et les femmes sont traversés par des forces qui les dépassent, devenant plus “vecteurs” qu’acteurs. Pour créer cet effet, le Jurassien conçoit des dispositifs intensifiant des phénomènes physiques élémentaires. Dans Cavale (2010), deux hommes tombaient d’un escalier pour y revenir en rebondissant sur un trampoline, créant l’illusion de l’apesanteur. Celui qui tombe (2014) confrontait six interprètes à la force centrifuge, sur un plateau tournant à toute vitesse. Dans Scala, le metteur en scène pousse cette mécanique infernale plus loin encore…

Mouvement perpétuel

Ici sept “corps”, donc, sont prisonniers d’un décor inquiétant. Teinté de bleu sombre, il est constitué d’escaliers, de trappes et de meubles anodins – en apparence… Construits sur le modèle des wakouwas (des petits jouets en bois articulés), ces lits, chaises ou tables se forment et se déforment sans cesse, créant un déséquilibre permanent. Tels des pantins, les acteurs sont alors entraînés dans une réaction en chaîne infinie. Accompagnés par une bande-son signée Radiohead, ils valdinguent et rebondissent sur le mobilier, surgissent d’une porte pour disparaître dans le sol, comme captifs d’un espace-temps non pas linéaire, mais cyclique. Ces jouets humains livrent une métaphore troublante de notre époque moderne, exacerbant ce corps-à-corps complexe entre l’Homme et l’objet. Renversant.

Julien Damien
Informations
Namur, Théâtre Royal de Namur

Site internet : http://www.theatredenamur.be

09.01.2019>12.01.201920 h 30 (sauf sam : 19 h 30), 20/15€
Mons, Théâtre Le Manège
15.01.2019>16.01.2019mar : 20 h, mer : 18 h, 15>9€
Articles similaires