Il était une foi

Où il convient une fois de plus d’évoquer Daptone Records. Label auquel on doit la découverte, depuis 2002, de sharon Jones, Antibalas, Charles Bradley ou encore The Budos Band, et dont le groupe-maison, The Dap-Kings, fut recruté par une jeune anglaise nommée… Amy Winehouse. C’était en 2006, au service de son chef-d’œuvre absolu (et hélas, ultime), Back To Black. un succès qui a transcendé toutes les chapelles. De transcendance, il est justement question lorsqu’on écoute (religieusement) The Como mamas. On y parle des tables de la loi, des évangiles… du gospel, en somme. Cette musique chaude et inspirée, qui ne sera jamais jouée à saint-Nicolas-du-Chardonnet, est mise en lumière (divine) par ces trois femmes issues d’une chorale de Como, dans le mississippi. Loin de leur village, leurs chansons conservent toute leur puissance. elles enverraient le dernier des athées à l’église la plus proche.

Thibaut Allemand
Concert(s)
The Como Mamas
Anvers, De Roma

Site internet : http://www.deroma.be

15.01.2019 à 20h0016/14€
Articles similaires