Tout feu, tout flamme

Tantôt créateur de mode (Yves Saint Laurent), tantôt jeune amant (20 ans d’écart), Pierre Niney ne cesse de surprendre. Adepte des transformations, l’ancien pensionnaire de la Comédie-Française se glisse ici dans la peau d’un pompier grièvement brûlé et tentant de renaître. Trois ans après L’Affaire SK1, Frédéric Tellier signe un deuxième film bouleversant…

Comment se reconstruire lorsque l’on a perdu l’essentiel ? Franck avait tout pour lui. Jeune sapeur-pompier de Paris, marié à une femme aimante et bientôt père de jumelles, sa voie semblait solidement tracée. Mais lors d’une intervention, tout va basculer. Car dans son métier, il faut “sauver ou périr”, pour reprendre la devise des siens. Franck a donc pris sa décision, et s’est sacrifié pour secourir ses hommes lors d’un incendie. Après plusieurs mois de coma, il se réveille dans un centre de traitement des grands brûlés. Va alors débuter le combat de sa vie… Visage tuméfié, figé, constamment masqué, démarche hésitante et voix balbutiante : Pierre Niney est bluffant de vérité dans le rôle de cet homme trahi par le destin. Derrière cette métamorphose se cache un travail de quatre mois au sein d’une caserne. Résultat ? Dix kilos de muscle en plus (avant de tout perdre pour la seconde partie du récit !) et un film abouti, juste, questionnant notre capacité à se relever, se dépasser et se réinventer. Sauver ou Périr nous invite à l’empathie et l’admiration via une réalisation sobre, parfois proche du documentaire, mais servant une trajectoire incandescente.

Marion Humblot

De Frédéric Tellier, avec Pierre Niney, Anaïs Demoustier, Chloé Stefani… sortie le 28.11

Articles similaires