Kenji Kawakami

Dans une société toujours plus consumériste, le Japonais Kenji Kawakami pousse à son paroxysme le concept de “fausse bonne idée”. Il nomme ça le “chindogu”, soit l’art de créer des objets à priori géniaux, mais inexploitables. Parmi ses “innovations”, citons les miniparapluies pour chaussures ou le stick à beurre, pour obtenir des tartines parfaites ! Ce qu’on appelle joindre l’inutile à l’agréable.