Au Baccara

(Universeul)

Des punchlines tenant sur une feuille OCB (« tupuducu », « je veux te baiser ») ont permis à Alix, Jacques et Mattia de dérider un large public. La période berlinoise (Dolziger Str.2 en 2015) a offert une dimension nouvelle à Odezenne. Au Baccara voit le groupe bordelais insister dans cette veine, de plus en plus éloignée du rap et de moins en moins bricolée. Enregistrés aux très prisés studios Konk à Londres, ces 11 nouveaux titres assument une poésie imagée et des productions sensibles. Gageons que leurs prestations scéniques seront plus tapageuses. Toujours porté sur l’alcool, l’herbe et une saudade très “millennial”, Odezenne sculpte ses états d’âme avec meilleur goût et en tire quelques chansons au réel pouvoir hypnotique.

Mathieu Dauchy
Articles similaires