Le Revenant

(Allia)

Paris, de nos jours. Dans le Marais gentrifié, un célèbre écrivain débarque du XIXe siècle sous l’apparence d’un zombie, sans que l’on sache vraiment comment. Ce revenant n’est autre que… Charles Baudelaire. En marge du monde depuis toujours, notre poète maudit nous apparaît aussi effrayant que répugnant, rejeté par ceux qu’il croise du regard, ne se souvenant que très vaguement du génie qu’il fut… Déambulation gore et satirique, Le Revenant illustre avec ironie les travers de notre époque. D’une plume aiguisée (voire cinglante) Eric Chauvier, anthropologue de formation, raille ainsi notre humanité pressée, méprisante, autocentrée et déconnectée (un comble !). Comme le dirait Angèle, « le spleen n’est plus à la mode », hélas. Une comédie noire et originale, télescopant Les Fleurs du mal avec The Walking Dead.

Marion Humblot

74 p., 7,50 €

Articles similaires