Un Monde à portée de main

(Verticales)

Du chantier de Naissance d’un pont aux hôpitaux de Réparer les vivants, Maylis de Kerangal n’aime rien tant qu’explorer des métiers nécessitant une grande dextérité. Dans Un Monde à portée de main, ce sont les virtuoses de la copie qui la passionnent : les peintres en décor, ceux qui inventent faux marbres et trompe-l’oeil. On suit Paula, étudiante à l’Institut de peinture puis jeune professionnelle nomade, jusqu’à « une grotte où l’on a situé rien de moins que l’origine de l’art » : Lascaux. Odeurs de peinture, décors en carton-pâte, ateliers mal chauffés… Dans une langue à la fois experte et poétique, l’auteure nous embarque aux côtés de ces anonymes qui créent l’illusion du réel. Or, qui mieux que l’écrivain pour partager cette préoccupation ?

Madeleine Bourgois

288 p., 20 €.

Articles similaires