Le Sillon

Le Tripode

Au début, l’histoire paraît simple, presque anecdotique. Une jeune femme rejoint son amant à Istanbul. On le comprend vite, ce voyage s’accompagne d’une nécessaire reconstruction personnelle suite à un traumatisme. Il s’étoffe encore lorsque la narratrice décide d’enquêter sur la mort de Hrant Dink, journaliste arménien assassiné en Turquie. Page après page, le récit imprime ainsi sa marque, un sillon léger se forme jusqu’à laisser une trace indélébile. La romance stambouliote suscite une vive émotion à mesure que la narratrice évoque son passé à Charlie Hebdo et les victimes des ennemis de la liberté. Un souffle unique qui laisse sans voix.

François Annycke

280 p., 17 €.

Articles similaires