Qualm

(Ninja Tune)

Si l’Allemande a conquis les coeurs c’est, entre autres, en se jouant des chapelles, apparaissant dans des raouts techno purs et durs comme dans les festivals indie rock. Il suffit de rejeter une oreille à ses débuts (Return to Disorder, 2014) pour s’apercevoir que l’ex-résidente du Golden Pudel de Hambourg s’est toujours comportée comme une (franc-tireuse) partisane d’un son acid âpre. Rêche et violent, il tire volontiers vers la noise et le manifeste libertaire. Avec ce deuxième “vrai” LP, le sosie de Mazarine Pingeot n’oublie pas ses fondamentaux, tout en ouvrant de nouveaux territoires. Elle fait même songer, un temps, à Tangerine Dream (le morceau-titre). Reste que l’ensemble est comme toujours charmant et éprouvant – donc désarmant

Thibaut Allemand
Articles similaires