Au pied levé

A la tête de la compagnie MAD depuis 15 ans, Sylvain Groud a pris la direction du Ballet du Nord, à Roubaix, au printemps dernier. Le chorégraphe et danseur est porté par une belle ambition : transmettre le goût de son art à tous, qu’il s’agisse de volontaires anonymes ou de… Bérénice Bejo. Rencontre (en mouvement).

« Bonjour ! Vous venez avec nous ? ». Il est comme ça, Sylvain Groud. Lorsqu’une nouvelle venue débarque dans le studio du Ballet du Nord, plutôt que de la laisser s’asseoir, il l’invite à rejoindre l’atelier. Le groupe d’amateurs nous ouvre donc son cercle. De l’ado à la sexagénaire, chacun se prête au jeu de l’échauffement. A la veille de la représentation à Roubaix de Version originale, l’une de ses créations in situ, le chorégraphe prodigue aux interprètes ses derniers conseils, rassure l’un, précise un point à l’autre. L’implication de néophytes est l’un de ses fils rouges. « Je suis comme un plasticien, et eux un matériau brut à façonner, observe-t-il. Avec les amateurs, je ne sais jamais où je vais ».

Ville ouverte

Cette courte pièce investira de plus l’espace urbain (en l’occurrence la Grand-Place de Roubaix). C’est l’autre grand axe de son travail. Il appelle ça “les impromptus”. A un feu rouge, la sortie du métro, il danse. « Pour scanner l’atmosphère et provoquer le choc de la première rencontre. Les gens sont étonnés, je joue de cette surprise. Transformer un passant en spectateur, voilà ce qui m’intéresse ». En cela, il juge Roubaix plutôt généreuse avec les artistes « avec ces immenses surfaces, ces friches industrielles… ». Le nouveau directeur du Ballet du Nord souhaite ainsi répandre la danse partout, grâce aux résidences de professionnels, à une scène mobile se promenant dans la région, aux créations participatives…

TROIS SACRES (2016) – Cie MAD/Sylvain Groud avec Bérénice Bejo (teaser) from groud on Vimeo.

Tous en scène !

Ces valeurs et cette énergie, Sylvain Groud les transmet depuis plus de 15 ans avec sa compagnie MAD, notamment en milieu hospitalier. Postuler à la tête du CCN en défendant cette démarche était « une évidence » pour ce Normand, qui a découvert sa vocation par hasard… à 17 ans, alors animateur de colonie de vacances, le gymnaste est invité à un atelier de danse. Cette passion ne le quittera plus, du Conservatoire de Paris aux grandes scènes internationales. « Ça peut sembler prétentieux de le dire, mais c’est vraiment la danse qui m’a pris ». A lui de la partager, désormais. Au-delà d’une programmation annuelle, le Ballet du Nord version Sylvain Groud mise donc sur les partenariats avec les institutions voisines. Le Colisée accueillera ainsi son duo avec Bérénice Bejo (Trois sacres), un spectacle participatif s’inspirant des comédies musicales, ainsi que sa dernière pièce, La Déclaration. « Celle-ci symbolise un sujet qui me tient à coeur : l’enrichissement par l’autre. Il y aura dix nationalités sur scène, du jazz fusion, assez rare dans ce milieu ». Du musée de la Piscine à la Condition Publique, les spectateurs découvriront ainsi les créations du CCN un peu partout. Surtout là où on ne les attend pas.

LA DÉCLARATION (2017) – Cie MAD/Sylvain Groud (extraits) from groud on Vimeo.

Madeleine Bourgois

Ballet du Nord -CCN – 33 rue de l’Epeule, 59 100 Roubaix, www.balletdunord.fr

Roubaix – Colisée, www.coliseeroubaix.com

Trois sacres : 06.10, 20 h, 39 > 10 €

Let’s Move ! : 17.11, 20 h, 25 > 10 €

La Déclaration : 07.03.2019, 20 h 30, 25 > 4 €

Les Impromptus (dans le cadre du festival Expériences Rurbaines)

Les Coiffeuses : Roubaix, 29.09, Grand-Place, 18 h 30, gratuit

Version originale : Roubaix, 30.09, Grand-Place, 18 h, Gratuit

Articles similaires