Mouvement dada

On connaissait Les Herbiers depuis ses exploits footballistiques en coupe de France. Un peu moins son Mondial du cheval à deux pattes… Fin septembre, cette commune vendéenne reçoit 300 “cavaliers” issus de toute l’Europe, lors de la première édition d’une compétition que n’auraient pas renié les Monty Python. Le principe ? Les participants sont répartis en 50 équipes de six membres et galopent sur un bâton orné d’une fausse tête d’équidé – une monture conçue par leurs soins. Les épreuves sont nombreuses : saut d’obstacles, dressage, figures libres (trot, pas chassés…), concours du plus beau costume ou du hennissement. « C’est décalé, mais très sérieux. On va même se battre pour que cela devienne une discipline olympique », promet son organisateur, Philippe Maindron, qui a découvert ce sport loufoque en Finlande. Dans le pays du Père Noël, cette pratique se nomme le “hobby-horsing” et rassemble 10 000 licenciés*. « C’est une activité formidable ! Elle est économique, écologique et complète, rassemblant la course, l’endurance, la danse… ». D’ailleurs, l’événement a reçu le soutien de l’ambassade finnoise et d’un grand amoureux de chevaux : Guillaume Canet. Joli galop d’essai.

Julien Damien

Les Herbiers, 29.09, Parc équestre du Bocage, 10 h, 20 / 15 € / gratuit (-12 ans), chevala2pattes.com

A voir / Hobbyhorse Revolution*, documentaire de Selma Vilhunen (Tutti Films), sortie en mars 2017

Articles similaires