Entretien d'embûches

Dix kilomètres de boue, de sueur, de peur… et une belle partie de rigolade ! En une poignée d’années, La Frappadingue s’est imposée comme la reine (déjantée) des courses à obstacles. Cette 9e édition quitte les embruns de Montreuil-sur-Mer pour gagner les remparts de Cassel. Petite reconnaissance de terrain…

La Frappadingue ? C’est un peu un mix entre le parcours du combattant et le carnaval. Une course à obstacles brindezingue où les maîtres-mots demeurent « solidarité, dépassement de soi et fun », selon Clément Devins, l’un des trois organisateurs. Créé en 2010 à Montreuil- sur-Mer par l’association La Salicorne (rebaptisée Nord Xtrem), ce concept a depuis essaimé un peu partout en France. « Mais il n’y a que dans le Pas-de- Calais où les gens se déguisent. Ça s’est instauré spontanément, et c’est devenu une tradition ». Ben oui, quitte à souffrir, autant en rire.

Peur sur la ville

Car les embûches jalonnant ce parcours de dix kilomètres ont de quoi faire passer Koh-Lanta pour une gentille marelle. Jugez plutôt : des terrains pentus et boueux, des tunnels sombres à moitié immergés, une rampe de six mètres de haut (le “frappawall”)… « Nous jouons sur toutes les phobies : du noir, de l’eau, du vide… , s’amuse Clément Devins. Pour autant, les participants ne sont pas là pour le chrono mais pour s’amuser. Le premier va terminer en une heure, mais la moyenne sera de trois. La plupart ne sont pas sportifs, repartent avec des courbatures et viennent surtout pour l’aventure humaine, l’ambiance ». Plus de 3 000 maso… pardon, coureurs, sont ainsi attendus à Cassel, tout nouveau décor de La Frappadingue. « Pour cette édition, nous avons changé de terrain de jeu et cette ville s’y prête bien. Le but est d’offrir une épreuve ludique et en même temps une visite patrimoniale. Nous privilégions donc les passages près du moulin, le long des remparts… ». Pas si folle, cette course.

Julien Damien

La Frappadingue

Cassel, 09.09, Grand-Place, parcours en ville et alentours, premier départ à 9 h 30 (retrait des dossards la veille), 60 > 42 € (course réservée aux plus de 16 ans) // La Frappajeune pour les enfants (12 > 7 ans) le samedi, 5 €, www.frappadingue.net

Articles similaires