Drôle de glam

La pop, c’est du fond. Et de la forme, aussi. Janelle Monáe l’a rapidement compris. En 2010, la native de Kansas City signait The ArchAndroid, qui la voyait se cacher derrière son alter-ego, Cindi Mayweather, femme-robot radicalisant les postures de diva R’n’B en y ajoutant une touche afro-futuriste et féministe. Pour l’étrangeté, on est servi. En revanche, pour le succès commercial et populaire, on repassera. Pour l’heure, l’Américaine de 32 printemps fait le bonheur des journalistes, qui la placent dans la grande tradition de la pop pailletée (du glam de Bowie au funk de Prince, qui fut un ami). En attendant le raz-de-marée, on se délecte des trouvailles sonores de Dirty Computer, son petit dernier, dans lequel la chanteuse conceptualise à tout va et signe quelques pépites funk que n’aurait pas reniées le Nain pourpre. Cette sophistication de tous les instants concerne également la scène où le show, millimétré, demeure impressionnant. Car la pop reste vraiment (surtout ?) une question de mise en forme.

Thibaut Allemand
Concert(s)
Janelle Monáe
Bruxelles, Ancienne Belgique

Site internet : www.abconcerts.be

08.09.2018 à 20h0040 / 39 €
Articles similaires