Home Exposition Au temps de Galien

Médecin sans frontières

Il est, après Hippocrate, le plus célèbre médecin de l’Antiquité. Né en 129 après qui vous savez, Claude Galien exerça à Rome, où il soigna plusieurs empereurs. Le Musée royal de Mariemont reconstitue (ou dissèque ?) le parcours de ce génial praticien à travers des objets aussi rares que variés.

Si Hippocrate (460 – 377 avant J.C.) demeure “le père de la médecine”, Claude Galien en est au moins le prince. Né à Pergame, ce Grec débuta au sein de l’école locale de gladiateurs, peaufinant dès lors ses connaissances en chirurgie. Il fut ainsi le premier à s’intéresser au cerveau et aux yeux (ouille…). Ambitieux, cet anatomiste brillant gagnera Rome et deviendra le médecin personnel de Marc Aurèle. L’empereur lui confiera même la santé de son fils, le tyrannique Commode. Si ses prescriptions sont passées de mode (il confondit notamment le rôle du foie et du cœur) ses découvertes influencèrent jusqu’au XVIIe siècle le monde arabe comme l’Occident chrétien – et un certain Ambroise Paré. Nombre d’herboristes utilisent aujourd’hui encore certaines de ses recettes… Auteur prolifique, le bon docteur laissera à la postérité moult écrits, qui jalonnent cette exposition. Ces papyrus fragiles côtoient des instruments médicaux antédiluviens (tel ce double scalpel en bronze), mais aussi des portraits et statuettes de personnalités (ses patients) ou de divinités guérisseuses, des vases, des herbiers… En suivant la carrière et les ordonnances d’un médecin visionnaire, ce parcours amorce un fascinant voyage dans le temps.

Julien Damien
Informations
Morlanwelz, Musée Royal de Mariemont

Site internet : http://www.musee-mariemont.be/

Tous les jours sauf les lundis non fériés, avril > septembre, : 10h > 18h / octobre > mars : 10h > 17h

26.05.2018>02.12.2018mar > dim : 10 h > 18 h, 5 > 2 € / grat. (-12 ans)
Articles similaires