Home Best of Chroniques Nu

À rebrousse-poil

Nu, une série OCS Signature (c) Thomas Balay - OCS / Capa Drama

Imaginez une France où le sentiment d’insécurité a disparu. Pour cause : les citoyens sont obligés de vivre nus comme des vers, contraignant dès lors tout mensonge ou projet malveillant… Derrière ce pitch extravagant se cache la nouvelle fiction du très audacieux label OCS Signature.

2026. Frank Fish, émérite lieutenant de police, se réveille après un coma de huit ans. Il découvre alors une France apaisée grâce à une trouvaille peu orthodoxe : la “loi transparence”, soit l’obligation pour tout citoyen de vivre… nu. Notre homme apprend à s’insérer dans cette nouvelle société où tout n’est (prétendument) que tolérance, et où personne ne peut plus rien cacher. Mais le meurtre d’une jeune femme retrouvée habillée, initiatrice de ladite loi, sème le trouble. Frank est chargé de l’enquête…

Liberté, égalité, nudité

Qu’on se le dise : Nu est un ovni cathodique. Véritable mélange des genres, on lui prête des affinités avec The Walking Dead ou Black Mirror, deux dystopies (re)connues pour leur critique acerbe de la société. Malgré son pitch provocateur, la série signée Olivier Fox (Avocats & Associés) ne cherche guère à émoustiller le chaland (que les voyeurs passent leur chemin). Sa réalisation sobre dévoile les corps dans toute leur diversité, sans aucune pudeur ni volonté esthétique. Les gros plans sur les parties génitales sont certes légion, peuvent mettre mal à l’aise, mais deviennent vite banals. A contrario, chaque réplique est habillée d’humour noir, à commencer par celles de Frank, peu désireux de rejoindre ceux qu’il appelle les “culs nus”. Au final, cette fiction culottée, faussement hippie et véritablement caustique, vaut le coup d’œil…

Mélissa Chevreuil

D’Olivier Fox, avec Satya Dusaugey, Malya Roman, Brigitte Faure… Sortie le 07.06, OCS Max

Articles similaires
© Stephanie Branchu, Pyramide Distribution

© Jour2fête