Entre ciel et terre

The Fume (c) Cassandra Warner & Jeremy Floto

On connaissait l’air guitar, pas encore l’air painting. Prises dans les paysages arides du Nevada et de l’Iowa, ces deux séries d’images ont été réalisées par les Américains Cassandra Warner et Jeremy Floto. Depuis leur rencontre à la Rochester Institue of Photography, ce couple a créé son propre studio à New York et multiplie les projets originaux pour la publicité, la presse ou à des fins plus personnelles comme ici. Dans The Fume, initiée en 2009, ils emplissent des lieux abandonnés ou en ruine, des bois et des décors rocailleux avec des panaches de fumée colorée, avant d’immortaliser ces furtifs moments de magie. Dans le même esprit, Colourant montre des giclées de peinture figées en plein vol. La technique utilisée est rudimentaire, mais nécessite tout de même de bons réflexes. Tandis que l’un lance le liquide (nontoxique), puis court pour sortir le plus rapidement possible du cadre, l’autre shoote le jet – à une vitesse d’obturation de 1 / 3200e de seconde. Le résultat est stupéfiant. Effectuées sous un soleil de plomb, ces prises de vue révèlent des formes indiscernables à l’oeil nu, façonnées au hasard de la pesanteur. Elles s’apparentent aussi bien à des sculptures scintillantes et flottantes qu’à des graffitis aériens. Cassandra et Jeremy subliment ainsi l’essence même de la photographie, rendant éternels des instants éphémères. Précisons que ces images ont été conçues sans retouche numérique. Produites avec une matière palpable, ces oeuvres se situent littéralement entre rêve et réalité, le ciel et la terre.

A LIRE AUSSI : L’INTERVIEW DES ARTISTES

Julien Damien
Articles similaires