Mon cabaret

Biyouna, c’est un peu le pendant féminin de Fellag. Cette même gouaille, ce talent pour dépeindre des personnages truculents, conter des histoires farfelues ou émouvantes… et cet amour vache pour l’Algérie – « j’ai jamais vu un peuple comme ça : il vénère son pays… mais il veut pas y vivre ». Dans ce spectacle mêlant danse, musique et one-woman-show, la native du quartier algérois de Belcourt (comme Camus) incarne une gérante de cabaret, ce lieu typiquement algérien qui a lancé nombre d’artistes (dont Biyouna). Mais celuici doit fermer. Elle prépare donc une grande fête, passant en revue sa vie, celle de ses clients… Tous des « cas barrés », évidemment.

J.D.
Informations
Hem, Zéphyr
17.02.201820 h 30, 26>18€