Bien fade

Katja a tout pour être heureuse : son époux, ex-dealer, s’est reconverti en agent immobilier droit dans ses bottes et ils élèvent paisiblement leur petit garçon. Un bonheur à l’image d’une pub Kinder interrompu par une bombe posée dans son agence, emportant père et fils. Tandis que les autorités misent sur le règlement de comptes, la veuve jure qu’il s’agit d’un attentat néo-nazi… Contre toute attente, ce pitch digne d’un mauvais téléfilm propagandiste porte l’une des oeuvres les plus encensées à Cannes en 2017. Parmi cette accumulation de poncifs raciaux et de scènes âpres, il est pourtant difficile de trouver de quoi sauver ce film allemand. Oh, il y a bien Diane Kruger, en mère courage sur-mesure. Mais de là à lui remettre le prix d’interprétation féminine…

Mélissa Chevreuil

DE FATIH AKIN, avec Diane Kruger, Denis Moschitto, Numan Acar… Sortie le 17.01

Articles similaires