Drôle d'oiseau

« Tout le monde ne comprend pas le graffiti, mais même ma grand-mère sait à quoi servent les nichoirs ». Voici comment Thomas Dambo défend son projet, Happy City Birds. Le Danois crée des œuvres colorées avec des petites maisons pour oiseaux dans les rues de Copenhague, Beyrouth, Berlin… Depuis 2006, il en a utilisé 3 500 ! Pas un poids plume.

Julien Damien
Articles similaires