Home Théâtre & Danse Monstres

On ne danse pas pour rien

Comment s’accomplir, en tant qu’artiste, dans un pays rongé par la dictature et la censure ? La question a toujours accompagné le parcours de l’autodidacte DeLaVallet Bidiefono. Avec trois musiciens et neuf danseurs de sa compagnie Baninga, le Congolais raconte la construction difficile mais salutaire de leur espace de création, à Brazzaville. Face aux “monstres” du pouvoir, les performeurs, gants de chantier et outils en main, entrent en résistance, bâtissant la politique culturelle de leur nation. Soutenus par des percussions, les corps s’affirment dans une chorégraphie empruntant parfois à la boxe. Un combat qui ne se dévoile pas pour rien.

Marine Durand
Informations
30.01.201820 h, 22/12€
Maubeuge, La Luna

Site internet : http://www.lemanege.com

20.02.201820 h, 12/9€
Articles similaires
© Renato Mangolin

Pablo Mira © Aksel Varichon