Home Cinéma Tueurs

Sous haute tension

Versus Production

Ex-figure du grand banditisme belge, François Troukens signe son premier film. Remarqué lors de la Mostra de Venise, ce thriller organise la confrontation virile (et pas toujours correcte) entre un Olivier Gourmet musclé et un Bouli Lanners méconnaissable en flic psychopathe.

François Troukens n’est pas inconnu au plat-pays. Ancien convoyeur de fonds devenu braqueur de fourgons dans les années 1990, le “Paul Newman du banditisme” s’est depuis 2015 reconverti en présentateur télé (Un crime parfait ? sur RTL-TVI). Épaulé par Jean-François Hensgens, ponte de la direction photo, le Nivellois réalise là son premier long-métrage. L’histoire ? Le truand Frank Valken (Gourmet) tente un dernier coup avant de se retirer. Mais durant l’attaque, une juge est assassinée par un mystérieux commando. étrange coïncidence : la magistrate s’apprêtait à déterrer une affaire vieille de 30 ans, celle des “tueurs fous”. Le commissaire Bouvy (Lanners) accuse Valken… Librement inspiré de l’affaire des “tueurs du Brabant”, qui ensanglantèrent le Royaume dans les années 1980, le film ne vise pas la reconstitution historique, mais trouve un écho troublant au regard des derniers rebondissements de l’enquête, entre secrets et théorie du complot… Ici, on saluera surtout une mise en scène haletante, rappelant par endroit Heat de Michael Mann. Hélas cette belle réalisation, sublimée par une BO composée par la fine fleur du rap belge, est plombée par une intrigue trop confuse. S’il n’a pas réussi le casse du siècle, Tueurs augure toutefois du meilleur pour Troukens.

Julien Damien

De François Troukens et Jean-François Hensgens, avec Olivier Gourmet, Bouli Lanners, Lubna Azabal… Sortie le 06.12

Articles similaires
© Stephanie Branchu, Pyramide Distribution

© Jour2fête