Priorité à l'innovation

Fin 2008, sur le territoire de la jeune Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai naissait un festival d’arts vivants unique, bâti par six structures francobelges. Moins de 10 ans plus tard, Next est reconnu pour son exigence et son audace. Le cru 2017 ne fait pas exception : entre théâtre, danse et performance jaillissent des propositions internationales hors normes.

Pour faire les choses dans l’ordre, saluons d’emblée le spectacle d’ouverture, incarnant à lui seul l’esprit Next. « Nous inaugurons la 10e édition avec le nouveau projet de Walid Raad », lance fièrement le coordinateur Benoit Geers. Kicking the dead in 31 short episodes (or less or more) est une exposition prenant vie sous nos yeux. L’artiste libanais révèle que les oeuvres peuplant les musées sont vivantes en reliant la collection du Louvre Abu Dhabi à la Première Guerre mondiale.

Tunnel Boring Machine ® Yoram LehmannEn pleine croissance

Entre Romeo Castelluci et Lisbeth Gruwez (qui, pour la petite histoire, ouvrait le premier Next il y a neuf ans) le programme fourmille de grands noms se mêlant à des artistes prometteurs. Citons par exemple l’Israélien Yuval Rozman, qui crée au Phénix de Valenciennes Tunnel Boring Machine, une pièce politique et poétique où un Juif s’éprend d’un Palestinien dans un tunnel clandestin. 68 représentations, 15 lieux… Le festival a indéniablement grandi…et s’élève encore ! Multipliant les partenaires, la manifestation vient de recevoir une subvention des Hauts-de-France qui permettra à l’avenir de « sortir des théâtres ». Histoire de ne pas manquer d’air !


Notre sélection :

The Script (Kassys et Tristero)

Sacrifice (E. Omarsdottir et V. Johannsson / Iceland Dance Company)

21 Pornographies + To come (extended) (Mette Ingvartsen)

Marine Durand
Informations
Eurorégion, Divers lieux
Next Festival 201709.11.2017>25.11.201721>8€
21 Pornographies
Courtrai, Schouwburg Kortrijk

Site internet : http://www.schouwburgkortrijk.be

21 Pornographies21.11.2017>25.11.201720h15, 15>8€

ProgrammeRomeo Castelluci : De la démocratie en Amérique (07 & 08.11) //  Walid Raad : Kicking the dead in 31 short episodes (or less or more) (09 > 11.11) // Cindy Van Acker :  Zaoum (09.11) // Doria Belanger : Donnez-moi une minute (09 > 25.11) // Silke Huysmans + Hannes Dereere : Mining Stories (10.11) // Yuval Rozman : Tunnel Boring Machine (10 > 15.11) / Bara Sigfusdottir : Being (11.11) // Nicole Beutler : 7 : Triple Moon (12.11) // Ayelen Parolin : 25.06.76 + La Esclava + Autoctonos II (13 > 18.11) // Julian Hetzel : The Automated Sniper (14.11) // Tommy Milliot : Winterreise (14 > 16.11) // Aicha M’Barek + Hafiz Dhaou :  Sacré printemps ! (14 & 15.11) // Encyclopédie de la parole + Emmanuelle Lafon : Blablabla (15.11) // Encyclopédie de la parole + Joris Lacoste et Pierre-Yves Macé : Suite N03 (15.11) // Kris Verdonck : Conversations (at the end of the world) (16.11) // Fabio Rubiano Orjuela :  Labio de liebre (16 > 18.11) // Daniel Hellmann : Traumboy (17.11) // Paula Pi : Ecce (H)omo (17.11) // Erna  Omarsdottir + Valdimar Johannsson : Sacrifice (18 & 19.11) // Radhouane El Meddeb : A mon père, une dernière danse et un premier baiser (18.11) // Transquinquennal : Philip Seymour Hoffman, par exemple (18 & 19.11) // Ontroerend Goed : Fight Night (20 & 21.11) // Jérôme Bel : Gala (21 & 22.11) // Mette Ingvartsen : 21 pornographies + To come (extended) (21 > 25.11) // Lisbeth Gruwez : Lisbeth Gruwez dances Bob Dylan (22.11) // Kassys + Tristero : The Script (22.11) // Tatiana Frolova : Je n’ai pas encore commencé à vivre (22 & 23.11) // Emilie Charriot : Ivanov (22 & 23.11) // Sonja Jokiniemi : Blab (23.11) // Mapa Teatro : La Despedida (23 > 25.11) // Annabelle Chambon + Cédric Charron : Tomorrowland  (23 & 24.11) // Heine Avdal + Yukiko Shinozaki : Unannounced (25.11) // Gisèle Vienne : Crowd (25.11) // Les bas nylons : See you next time ! (25.11)  // Yasmine Hugonnet : Se sentir vivant (25.11)

Articles similaires