Home Cinéma Ex Libris : The New York Public Library

Intérêt général

Après In Jackson Heights, magistrale description d’un quartier soumis à la gentrification, Frederick Wiseman poursuit son exploration de New York avec Ex Libris. Moins, cette fois, pour en saisir les logiques d’exclusion que pour s’intéresser aux ressorts de la cohésion sociale de cette ville-monde.

En cinquante ans, Wiseman n’a pas varié de méthode, et presque pas de sujet. D’un hôpital psychiatrique à un tribunal pour mineurs, d’un grand magasin new-yorkais à la fac de Berkeley, il observe avec une attention infinie le fonctionnement des “institutions”. Pas de commentaire, et un montage semblant se déployer de lui-même. Pourtant, l’acuité de ses films ne cesse de surprendre. Ex Libris, consacré à la New York Public Library (NYPL), en offre encore un parfait exemple. Tourné en 2016, à la fin du mandat d’Obama, ce documentaire replace la question du savoir au coeur de l’idéal politique américain. Par-delà le célèbre bâtiment de la 5e Avenue, la NYPL déploie ses antennes jusqu’aux confins de la Grosse Pomme. C’est précisément cela qui intéresse Wiseman : l’intrication du central et du périphérique, du prestigieux et de l’ordinaire, de la parole savante et des usages quotidiens. Ainsi, une discussion sur la façon d’apporter Internet aux plus démunis succède à une masterclass avec Elvis Costello. Le but de la 3e plus grande bibliothèque du monde n’est pas d’entasser des livres, mais de garder vive l’exigence de Raison fondant la démocratie. à l’heure des “faits alternatifs”, cela semble essentiel.

Raphaël Nieuwjaer

Documentaire de Frederick Wiseman.
Sortie le 01.11

Articles similaires
© Jour2Fête