Home Cinéma Happy End

Vivement la fin

Les Laurent, famille bourgeoise ayant fait fortune dans le BTP, perdent la raison suite à un effondrement sur l’un de leurs chantiers. L’accident achèvera cette tribu dysfonctionnelle, où chacun de ses membres dépressifs ne vit que pour… mourir. Mais qu’est-il donc arrivé à Michael Haneke pour nous servir aussi mauvaise copie de lui-même ? Gloubiboulga de ses plus illustres oeuvres (La Pianiste, Benny’s Video), Happy End sonne comme une pompeuse auto-célébration. Les dialogues envisageant la lutte des classes et débités par des comédiens au sommet de la caricature (Isabelle Huppert, au plus mauvais de sa forme) demeurent désespérément creux. Devant pareil supplice, on ne rêve plus que d’une chose – comme les héros du film : que cela finisse !

Mélissa Chevreuil

De Michael Haneke, avec Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant, Mathieu Kassovitz… Sortie le 04.10