Foulées sentimentales

Où croiser des sportifs assidus et farfelus ? Des joggeurs dominicaux et romantiques ? à la Chérie- Chéri, bien sûr (les moins jeunes fredonneront la chanson de Karen Cheryl… ou d’Alan Vega). Cette course met à l’honneur les couples en tous genres, amoureux ou duos de circonstance. Pour être classé, il faut franchir la ligne d’arrivée main dans la main.

La Chérie-Chéri a vu le jour en 2000 à Harnes grâce à Michel Delcroix, président du club de jogging local depuis sa création en 1997 et coureur notoire (44 marathons à son actif, dont ceux de New York, Paris, Rotterdam). Côté dresscode, exit le short classique, place à l’inventivité. La particularité de cette compétition consiste à se parer de ses plus beaux et surtout rigolos atours. « Aucun thème n’est imposé, nous découvrons les déguisements le jour même et le jury récompense les 15 meilleurs. Nous avons par exemple reçu un couple qui s’était marié la veille, et a participé en tenue avec le bouquet ! », se souvient-il.

Un événement très… couru !

Dotée d’une belle réputation dans l’Eurorégion, la course attire pas moins de 15 départements. Devant un tel succès, on limite les dossards à 350 couples. Le parcours s’étend sur 7,5 km (soit deux boucles à travers la ville et le bois de Florimond). Cette course n’est pas chronométrée, ne nécessite pas de licence ni de certificat médical et accueille volontiers des groupes. Cerise sur le gâteau, l’épreuve est précédée de la “grande parade des déguisés”, histoire d’admirer les tenues des camarades. « On nous rejoint dans un esprit de fête, carnavalesque. C’est aussi l’occasion de courir avec son ou sa partenaire ». Ou comment combiner effort et détente, solitude du coureur de fond et solidarité du bassin minier.

Selina Aït Karroum

Harnes – 03.09, départ et arrivée : Halle des sports, départ : 9 h 30 (inscription en ligne ou sur place. Samedi : 15 h > 18 h // Dimanche : dès 8h), 22 € par couple (garderie gratuite), 12€ pour les couples d’enfants, michel.delcroix.pagespersoorange. fr/la-cherie-cheri.html

Articles similaires
(c) Sesse Lind