À hauteur d'homme

En 2008, l’écrivain Arnaud Cathrine et le songwriter Florent Marchet signaient Frère Animal. Un livre-disque rapidement porté sur scène, narrant les errances de Thibaut, jeune homme confronté à la violence au travail dans une petite ville de province. En voici dévoilé le deuxième volet…

Musique et politique font-elles bon ménage ? Difficile d’éviter l’écueil de la naïveté ou de la démagogie. D’autres ont saisi que ce mariage fonctionne dès lors qu’on ne livre aucune réponse pour mieux poser de bonnes questions : Bob Dylan a pavé la voie en se postant sur le bas-côté, observateur acerbe des événements. Quid du théâtre ? On se souvient de Bertolt Brecht qui jouait avec le caractère illusoire de la représentation – les acteurs incarnant moins un rôle qu’une parabole des rapports sociaux. C’est, peut-être, avec ces deux exemples en tête que Florent Marchet et Arnaud Cathrine ont composé Frère Animal. Ou peut-être pas. Qu’importe : le résultat est là, transcendant et remuant. Ce second volet retrouve Thibaut, tout juste sorti de prison pour avoir incendié l’usine locale. Il est pris en charge par un ami d’enfance… devenu dirigeant du Bloc National (toute ressemblance…). Après avoir évoqué les solidarités et la souffrance au travail, Marchet et Cathrine, épaulés par Valérie Leulliot (Autour De Lucie) et Nicolas Martel (Las Ondas Marteles), poursuivent leur exploration sociale à hauteur d’homme. Place est laissée à l’humour, à la mélancolie, aux mélodies, à une forme de légèreté qu’autorisent la musique et le théâtre. L’ensemble formant un très bon ménage.

Thibaut Allemand
Informations
Béthune, Le Palace
16.09.201720h30, 20>6€
Articles similaires