Plutona

Futuropolis

On pourrait, fainéant, situer Plutona dans la lignée de la série Stranger Things (2016) : une relecture des aventures étranges et fantastiques de garnements dans les eighties. Or, à travers les péripéties de ces cinq gamins, le tandem Jeff Lemire / Emi Lenox se remémore sa propre adolescence et la sublime par le biais de cette BD pas comme les autres. Hommage aux comics “classiques” et à son aréopage de super-héros, ce récit initiatique et haletant joue également avec le réalisme (ces héros ne sont pas immortels) et le conte (la forêt, les balades nocturnes…). Cette fable, qui n’aurait pu être qu’un décalque des Goonies (1985), se révèle attachante et plus profonde qu’il n’y paraît de prime abord – la marque des grandes histoires. 152 p., 20 €.

Thibaut Allemand