Home Best of Portfolio Magdiel Lopez

Au jour le jour

En 2016, Magdiel Lopez s’est lancé un défi : concevoir un poster par jour. Une décision radicale, mais nécessaire. « Je suis graphiste depuis l’âge de 15 ans et, avec le temps, la dimension artistique de mon travail s’estompait, ne créant plus qu’à des fins commerciales ». Frustrant. Surtout pour un jeune homme pas encore trentenaire qui a « toujours voulu traduire ses pensées en images », et grandi dans un pays où la liberté d’expression reste bridée. Né à Cuba, Magdiel Lopez a gagné les états-Unis avec sa famille en 2005, alors qu’il était adolescent – « après un voyage difficile par le Mexique, qui nous a valu quelques mois en prison ». Il vit aujourd’hui à Dallas. Ces affiches aux teintes pastel et fluo, souvent des portraits, reflètent les multiples sentiments de l’artiste. Et parlent à chacun d’entre-nous. « Elles sont à la fois pleines d’espoir, de tristesse ou de bonheur ». Tel ce type affublé de lunettes de soleil pleurant des rivières de larmes, ou cette jeune femme dont on devine des paysages intérieurs florissants. Ces créations surréalistes combinent photographies, collages et graphisme digital. Un brin stakhanoviste, ce fan de Dali et Matisse s’avère surtout un sacré autodidacte. « J’ai découvert les arts numériques à 13 ans. Vivant alors dans un pays aux ressources limitées, et sans accès à Internet, j’ai appris à utiliser seul les logiciels. J’essayais de reproduire les pages des magazines ou couvertures de livres ». Désormais Magdiel Lopez souhaite exposer ses oeuvres et débuter une série de courts-métrages. En réalisera-t-il un par jour ?

A LIRE AUSSI : L’INTERVIEW DE MAGDIEL LOPEZ

Julien Damien

A visiter:  www.magdiellopez.com

Articles similaires