Hustle! Reggae Disco

Soul Jazz Records

Invitons tous ceux qui pensent que « le reggae, c’est toujours pareil », à jeter une oreille à cette compilation. Bon, on triche un peu : ce n’est pas exactement du reggae. N’empêche, on retrouve tout le savoir-faire jamaïcain. à commencer par l’art du détournement : après avoir repris la soul et le R’n’B à leur sauce (donnant naissance au rocksteady) plusieurs producteurs (dont Joe Gibbs) s’entichaient de disco et de rap. Et, là encore, y mettaient leur grain de sel : lourdes basses et effets dub. On redécouvre alors, éberlué, des standards du genre tels Don’t Stop Til You Get Enough (Michael Jackson), Ring my Bell (Anita Ward) ou Upside Down (Diana Ross). Excepté un décalque stérile (Rapper’s Delight), ce florilège de haute volée fait très souvent oublier les originaux.

Thibaut Allemand
Articles similaires