Home Best of The Shins

Heartworms

Aural Apothecary / Columbia / Sony

Entre projets parallèles aux ambitions floues et albums en demi-teinte, on commençait à douter d’avoir un jour des nouvelles de James Mercer. Pour ceux qui vénèrent les grands disques de The Shins, Heartworms constitue un retour en grâce inespéré. Et pour les nouveaux, une des meilleures démonstrations du brio du personnage. En effet, renouant avec les tons de l’inusable Wincing the Night Away, ce nouvel album enchaîne les chansons à tiroirs comme on enfile les perles – Cherry Hearts aux échos new-wave, Fantasy Island au refrain crève-coeur. Un rock fifties, une pop eighties ou un folk du futur se toisent ici sous l’écheveau d’une production impeccable. Laquelle semble prendre autant de plaisir à triturer ces merveilles que nous à les écouter.

Rémi Boiteux
Articles similaires
Hot Chip, A Bath Full Of Ecstasy