Home Best of Chroniques Sébastien Goethals

Le Temps des sauvages

Futuropolis

France, dans un futur proche. C’est l’ère du post-humain. Nos congénères peuvent « s’augmenter » de chromosomes d’animaux. Ainsi, après l’entretien de licenciement d’une caissière qui tourne au drame, une traque s’engage entre quatre hommes-loups (les fils de la victime), leur otage, et un jeune agent de sécurité. Présenté ainsi, on ne comprend pas grand-chose, si ? Rassurez-vous, le trait de Sébastien Goethals nous éclaire, ajoutant une touche cinématographique à cette déclinaison du Manuel de survie à l’usage des incapables (2013), signé Thomas Gunzig. Bien que libre, l’adaptation ne trahit jamais le propos, très « ballardien », et conserve ce mélange d’humour, d’angoisse et d’absurde qui fit le charme du roman. 272 p., 26 €.

Thibaut Allemand
Articles similaires