Home Musique Vitalic

Retour gagnant

On pensait le connaître. Mais à la réflexion, qu’a-t-on retenu de Vitalic, excepté quelques souvenirs épars ? Son dernier album et une immanquable série de concerts constituent l’occasion de faire le point – et d’en remettre sur les “i”, aussi.

D’emblée, nous viennent à l’esprit l’EP Poney chez International Deejay Gigolo Records et le fameux mix des 2ManyDJs où La Rock 01 embrassait goulûment ADULT. Vitalic représente une époque : l’orée des années 2000, l’electroclash (Detroit-Paris-Berlin), la Northern electro (Sheffield-Rennes), une énergie rock’n’roll insufflée aux machines, des amateurs de guitares découvrant les joies du dancefloor… Et après ? Eh bien, on a un peu décroché. Ce fut aussi un label, Citizen, mené de main de maître par le Dijonnais. Il faut l’avouer : depuis OK Cowboy (2005), premier album paru quatre ans après ses premiers maxis (une éternité, donc), on n’avait guère suivi le reste de ses aventures. Certes, sur scène, c’était toujours la claque, mais ses albums s’écoutaient d’une oreille distraite, sans vraiment convaincre. Or, le dernier-né relève de la divine mandale : entouré du décidément incontournable David Shaw (le très, très Depeche Mode Waiting For The Stars), évoquant le Mute des débuts (Hans Is Driving, avec Miss Kittin), Vitalic signe une oeuvre généreuse, gavée de techno « efficace » et bardée de piano élégiaque. Et puis, reprendre Supertramp, l’un des meilleurs groupes de l’Histoire à n’avoir pas encore été totalement réhabilité, mérite notre respect.

Thibaut Allemand
Concert(s)
Vitalic
Lille, L'Aéronef

Site internet : http://www.aeronef-spectacles.com/

27.01.2017 à 20h0028>20€
Vitalic
Bruxelles, Ancienne Belgique

Site internet : www.abconcerts.be

26.01.2017 à 20h00Complet
Articles similaires
HATIK © FIFOU