Home Exposition Christian Voltz

Dr Bidouille

Bienvenue dans un monde en fil de fer, carton et bouts de tissu ! Auteur et illustrateur de livres pour enfants, Christian Voltz conte des aventures insolites où évoluent des créatures de bric et de broc. Le Colysée de Lambersart nous dévoile ce travail singulier à travers une grande exposition, la bien nommée Poésie bidouillée.

A bien y regarder, ces boulons pourraient former des yeux, cette simple planche un nez et cette chaussure… une voiture ! Voilà plus de 20 ans que Christian Voltz raconte des histoires peuplées de personnages qu’il fabrique avec des matériaux de récupération. « J’ai un gros stock de rondelles, de bouts de bois flotté, vieux cuir craqué… confie-t-il. Je n’utilise que des objets sur lesquels le temps a laissé une trace, pour transformer ces rebuts en quelque-chose de précieux ». Avant de se muer en Dr Frankenstein de la bricole, le Strasbourgeois fut travailleur social. Mais en parallèle, cet admirateur des oeuvres en fil de fer d’Alexander Calder et d’art brut s’adonnait discrètement à la sculpture, ce qui le poussa finalement vers les Arts Décoratifs de Strasbourg. « Là, je me suis rendu compte que le plus important pour moi était de raconter des histoires. J’ai donc abandonné la sculpture pour m’orienter vers l’atelier d’illustration, à l’époque dirigé par Claude Lapointe ».

Christian Voltz

Auteur-bricoleur

En 1997, il publie aux éditions du Rouergue le premier de ses 27 livres : Toujours Rien, l’histoire d’un homme qui sème une graine et s’impatiente de la voir germer… « C’est une réflexion sur les choses essentielles de la vie, et comment ne pas les louper… En général, j’aborde de grandes thématiques comme l’amour ou la mort, mais très simplement ». D’ailleurs, Christian Voltz se définit surtout comme un auteur. « Mon travail débute toujours par l’écriture, c’est l’étape la plus importante. Ensuite, je dessine les personnages puis les façonne avec des objets que je pose à plat sur ces croquis. J’étale enfin les pages et invite un photographe. Une fois les clichés pris, je range tout en vue d’une autre utilisation ! » C’est ce processus de création original que révèle cette exposition. Entre les jouets revisités à la sauce bidouille (un aspirateurfusée, un garage en bidons…) ou ses drôles de bonshommes ou animaux, on découvre aussi des céramiques, des gravures… soit les multiples facettes d’un artiste décidément complet.


xpo_christian-voltz_portrait-gros-yeux

 

     A LIRE AUSSI : L’INTERVIEW DE CHRISTIAN VOLTZ


 

Julien Damien
Informations
Lambersart, Le Colysée

Site internet : http://www.lambersart.fr/

10.12.2016>26.02.2017mer > sam : 13 h > 18 h, dim : 13 h > 19 h, gratuit
Articles similaires