Home Exposition Shakespeare à la folie

En haut de l'affiche

Quatre cents ans après sa mort, William Shakespeare reste le dramaturge le plus joué au monde. A l’occasion de cet anniversaire, le Centre de la gravure et de l’image imprimée de la Louvière accueille l’exposition Shakespeare à la folie, démontrant que l’affiche de théâtre, rarement considérée, s’élève aussi au rang d’oeuvre d’art.

Imaginée par Diego Zaccaria, le directeur du Centre de graphisme d’Echirolles (Isère), Shakespeare à la folie a pris ses quartiers à la Louvière dans une version légèrement augmentée. « Nous y avons intégré une dizaine de pièces de notre collection », explique Marie Van Bosterhaut. La régisseuse des expositions au Centre de la gravure souligne la « dimension universelle » de l’oeuvre du maître : « Il y a une affiche du Polonais Jan Lenica, la plus ancienne, datant de 1968, une autre du Tchèque Maciej Urbaniec, mais aussi des oeuvres venues d’Allemagne ou de Belgique ».

Pièces cultes

En ouverture du parcours, la sentence « Tout le monde joue la comédie », qui fut gravée sur le fronton du théâtre du Globe, à Londres, donne le ton. Les affiches, regroupées par pièces, surprennent par leur intensité. Il y a le saisissant Richard III de Karel Misek, dont les seuls attributs royaux, la couronne et le manteau d’hermine taché de sang se détachent sur un fond noir. La bouche monstrueuse d’Othello, vu par le Japonais Eriko Hasumi, ou le poing brandi, enfermé dans un gant de cuir, dans la version de Michel Bouvet. Et puis il y a les majestueux Roméo et Juliette d’Enki Bilal (1,80 m x 1,30 m), aussi déchirants que sensuels pour le ballet d’Angelin Preljocaj (1990). Chacune à leur façon, ces affiches racontent la vie et la mort, les drames et les passions, les jeux de pouvoir et les trahisons, dans une parfaite communion avec les oeuvres qu’elles représentent.

Marine Durand
Informations
La Louvière, Centre de la Gravure et de l'Image Imprimée

Site internet : http://www.centredelagravure.be

du mardi au dimanche de 10h à 18h

24.09.2016>08.01.2017mar > dim : 10 h > 18 h, 7 > 3 € / gratuit (-12 ans)
Articles similaires
Photographie réalisée pour-le-roman-photo Il Giorno-dell’odio-(Le Jourde la haine)-publié dans Bolero-film,1962-1963