Esprit d’équipe

25 ans de création collective
9ème Concept, wip © Jules Hidrot

9ème Concept s’est trouvé un nouvel atelier. Le collectif parisien pose ses pinceaux, ses autocollants et tout son attirail jusqu’en décembre au Flow, à Lille. Cette rétrospective explore un travail protéiforme, collaboratif, mené depuis 25 ans !

9ème Concept, c’est d’abord l’histoire de trois potes. Stéphane Carricondo (lire notre article paru dans le numéro 59), Jerk45 et Ned se sont croisés à l’orée des années 1990 dans une école de graphisme parisienne – qu’ils ont vite quittée. Trois types qui ne partagent pas les mêmes goûts – l’un baigne dans le hip-hop, les deux autres dans le punk ou la BD – mais sont d’accord sur une chose : « prouver qu’on peut gagner sa vie avec la peinture », selon Stéphane. Surtout, ils ont une conception forte de leur art : le rendre accessible au grand public, gratuitement et sans attendre le concours d’un galeriste. Ils sont ainsi parmi les premiers à recouvrir Paris de stickers. Un support qui ne les quittera plus. « On en a imprimé plus de 3 000 modèles… Pourquoi les autocollants ? Parce qu’on peut les donner et se les échanger ».

Interactif
C’est leur rencontre avec Mike Sylla qui s’avère décisive. Le styliste qui habille les stars (des Nubians à Yannick Noah) leur propose de peindre sur ses vêtements. « On a réalisé plus de 600 pièces en deux ans. Ça nous a permis de casser notre ligne et d’aborder tous les supports : vestes en tissu, cuir, sacs, chaussures… Ces habits furent très médiatisés, mais à côté on vivait toujours dans un squat… ». Comme Giscard avant eux, nos lascars n’ont certes pas d’argent – encore moins de pétrole – mais ils ont des idées. Dont celle-ci : « utiliser les marques pour financer nos créations, en toute liberté, et les mettre à disposition du public ». Ils sont ainsi les premiers à initier le tatouage éphémère en collaboration avec des alcooliers qui, bridés par la loi Evin, cherchent une nouvelle façon de communiquer. Les tournées dans les bars et boîtes s’enchaînent, comme les contrats avec les marques – citons Reef, ou Canal+ avec Groland dont ils ont réalisé la charte graphique (habillage du plateau et de l’émission). Progressivement, le collectif s’étoffe et imagine des concepts toujours plus novateurs et interactifs… jusqu’à entrer dans les musées. Citons l’exposition Sang9, en 1999, qui a voyagé de Paris à Barcelone en détournant des feuilles de sécu, des pansements… Ou encore le « Labyrinthe » inauguré sur la plage d’Anglet, soit une expo évolutive où les artistes créent en live sur 250 m2 de murs vierges. C’est avec ce concept là qu’ils poussent en 2007 les portes du Centre Pompidou.

scratchpaper-avec-klasen-credit-jules-hidrot

scratchpaper-avec-klasen-credit-jules-hidrot

Tous collés
Surtout pas cantonné au street-art, le collectif se caractérise par une ligne « ethnique », mariant des styles a priori inconciliables. Il dresse des ponts entre la peinture et le collage, le graphisme et la figuration libre et narrative (ils ont collaboré avec Robert Combas, Peter Klasen), la BD, la calligraphie, la photo, le graff… on en passe. C’est cette histoire de l’art singulière qu’on découvre au Flow. à côté d’une « Urban Forest » formée d’autocollants, on admire leur pharmacie détournée, les tatouages tribaux, les bouteilles collector pour Desperados, les planches de skate ou vêtements customisés… On contemple aussi un grand mur où des artistes peignent « non-stop » tandis que leur nouveau projet, « Les Francs Colleurs », nous convie à des sessions de « stickage » de motifs en forme de goutte partout en ville ! « A Lille, on retrace notre histoire certes, mais celle-ci n’est pas figée, l’expo invite le public à créer, elle est vivante… ». A vous d’y participer !

 

Julien Damien
Informations
Lille, Le Flow
07.10.2016>11.12.2016mer, jeu & dim : 14 h > 18 h, ven & sam : 14 h > 20 h, gratuit

9ème Concept – 25 ans de création collective
flow.lille.fr
+ Vernissage festif : Des passionnés du collectif, mais aussi des artistes de la région, ont pour seule consigne de passer chacun 9 vinyles jusqu’à 2 h du matin.
06.10, Lille, maison Folie Moulins, 18 h 30, gratuit, maisonsfolie.lille.fr
+ Conférence-rencontre avec les membres fondateurs de 9ème Concept : 18.11, Lille, maison Folie Moulins, 18 h 30, gratuit, maisonsfolie.lille.fr
+ Block party : 11.12, Lille, Flow, 14 h > 19 h
+ Atelier les samedis : 22 & 29.10, 26.11, 03.12

Articles similaires