Home Festivals Main Square Festival

Citadelle En Chantée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la cité de Robespierre, on rêve d’un autre monde avec Les Insus (c’est le moment), on salue le retour de Louise Attaque tandis que les faux punks de The Offspring tentent de percer le secret de la vie éternelle d’Iggy Pop. Bref, comme souvent, le Main Square n’a pas usurpé son titre d’incontournable de l’été. Mais à l’ombre de ces légendes se nichent quelques noms qu’il serait tout aussi dommageable de rater. En voilà déjà quatre.


Disclosure

Main Square Festival DISCLOSURE © Simon EmmettCette fratrie electro connaît un succès fulgurant depuis la sortie d’un premier album, Settle (2013), bourré de tubes imparables (Latch, When a Fire Starts to Burn). Leur première tournée à peine achevée, ils ont remis le couvert à l’automne 2015 avec Caracal un LP qui caracola en tête des charts. Royalement accompagnés par Gregory Porter, Sam Smith ou The Weeknd, Guy et Howard Lawrence dispensent une house sous influence UK Garage. Leur credo ? Composer des morceaux destinés aux clubs reposant sur une structure pop (couplets et refrains, de préférence entêtants). Sur scène, les p’tits anglais (47 ans à eux deux) s’affranchissent de leurs machines, taquinent différents instruments pour bousculer les canons de la dance music.


Nekfeu

Nekfeu © Julien LenardQue ce soit la sur la scène des Victoires de la Musique ou Place de la République face aux “Nuit Debout”, Ken Samaras galvanise la foule. Il faut dire que le Fennec triture avec un naturel désarmant la langue de Molière. Sa carrière a décollé dès la sortie d’un premier album en 2015 (le bien nommé Feu). Adoubé par la critique, plébiscité par le public, il délivre un rap sans œillère, à la portée universelle. Depuis lors, il ne cesse de dompter le mic à coups de punchlines brûlantes.


Flume

Main Square Festival FLUME © Cybele MalinowskiAprès le triomphe de son remix de You & Me de Disclosure, Flume se distingue plus que jamais en solo avec ses propres hymnes pétris de trap, R&B fiévreux et autres beats électroniques. La citadelle arrageoise s’annonce comme la chambre d’échos idéale pour accueillir ses basses soufflées. On a toujours du mal à croire que la carrière de l’Australien ait commencé dans un paquet de céréales où il aurait trouvé un logiciel de MAO – si si, c’est lui qui le dit.


Editors

Main Square Festival EDITORSPilot, The Pride, Snowfield… Les cinq British ont eu quelques difficultés à trouver une identité propre avant d’opter pour le blaze Editors. Et se forger une solide réputation aux côtés de Franz Ferdinand dont ils assurèrent la première partie en 2012. Le groupe puise son inspiration dans le post-punk, sa mélancolie et ses guitares saturées. Quitte à lorgner du côté d’Interpol avec qui on le confond souvent… Qu’importe, la voix profonde et les partitions envoûtantes de Tom Smith nous font toujours un effet plus boeuf que bof.

Sonia Abassi & Anne Demange
Informations
Arras, La Citadelle
01.07.2016>03.07.201649 € (complet le dimanche) // 3 jours : 115 €

01.07 : Iggy Pop + Disclosure + Louise Attaque + Ellie Goulding + Flume + Jake Bugg + Boys Noize + Jeanne Added + Yelawolf + The London Souls + Cayman Kings

02.07 : Macklemore & Ryan Lewis + The Offspring + Nekfeu + Birdy Nam Nam + Walk Off The Earth + Marina Kaye + Salut C’est Cool + Mass Hysteria + Nathaniel Rateliff & The Night Sweats + X Ambassadors + Bear’s Den + Lonely The Brave + Cardri

03.07 : Les Insus + Editors + Ghinzu + Years & Years + L.E.J + Odesza + Band Of Horses + Last Train + The Struts + Tiggs Da Author + A-Vox + Evrest

Articles similaires

© Amber Elise