Home Exposition Eugène Leroy en miroir

Et la lumière fuit

D’Eugène Leroy on sait les toiles couvertes de multiples couches de peinture. Cette épaisseur de la matière, comme vivante, qui dévoile des formes à mesure que l’on s’en éloigne… Oui, l’œuvre du Tourquennois est bien connue. Vraiment ? Cette exposition nous prouve le contraire.

Comment renouveler le regard sur un monument tel qu’Eugène Leroy ? C’est tout le défi d’un musée qui porte son nom – depuis 2010 et une donation par ses fils de près de 600 pièces. Une gageure ? Pas tant que ça. « Comme Picasso ou Matisse, son œuvre est si forte qu’elle ouvre d’innombrables perspectives », assure Evelyne-Dorothée Allemand, la directrice du MUba. La vraie question serait plutôt : en fera-t-on un jour le tour ? La thématique de cette exposition est ainsi celle du miroir, du reflet. De la lumière, donc. Celle que le peintre, mort en 2000 à 89 ans, n’a cessé de capturer dans ses nus, portraits, natures mortes… Elle rayonne d’abord sur ses marines (la mer, ce miroir infini) avant de se nicher dans des lieux humides (marécages, cours d’eau) et enfin révéler cet autoportrait qu’il esquissa dans une vitre, à 17 ans. Au fil de cette « promenade sensorielle », les paysages s’estompent pour ne laisser voir que l’essentiel : l’onde. Tout au long du parcours, les œuvres de Leroy sont confrontées à celles de photographes, vidéastes, ou peintres actuels, montrant « son extrême modernité, cette contemporanéité propre aux artistes qui marquent leur temps, et le dépassent ».

Informations
Tourcoing, MUba Eugène Leroy

Site internet : http://www.muba-tourcoing.fr/

28.04.2016>18.09.2016tlj sf mar : 13 h > 18 h, 5 / 3 € / gratuit (-18 ans),
Articles similaires
Houtsoules dans les Carpates
Huculi w Karpatach (titre en polonais)
JAROCKI Władysław
1910
Huile sur toile
H. 201 cm ; L. 282 cm
Musée national - Varsovie
© Musée national de Varsovie / Wilczyński Krzysztof