La piste aux pixels

(c) wapict

Mêler le gameplay du jeu vidéo Mario Kart aux sensations procurées par le pilotage d’un vrai karting ? C’est la grande idée qu’a eue Sébastien Millecam durant ses études d’ingénieur, à Mons. En juillet, ce Mouscronnois de 27 ans ouvrait à Dottignies BattleKart, une attraction unique au monde. En piste !

Nous prenons place sur la grille de départ. 3, 2, 1… partez ! L’accélération du bolide électrique, dans la pénombre, offre une sensation de vitesse impressionnante. Des bonus apparaissent sur le sol. Il suffit de rouler dessus pour bénéficier d’un turbo, d’un bouclier ou d’un missile, dont on use aussitôt sur le manant qui vient de nous doubler, en pressant un bouton situé sur le volant. Dans le mille ! Le voilà immobilisé (et furibard). Un virage négocié en dérapage et hop, nous le dépassons. Un coup d’œil sur l’écran à droite du volant nous permet de constater que nous sommes en tête… jusqu’à la ligne droite suivante où nous perdons le contrôle à cause d’une flaque d’huile. Nous finissons dernier. Un nouveau circuit se dévoile. Vengeance…

Réalité augmentée – Vous l’aurez compris, BattleKart nous plonge littéralement dans un jeu vidéo. Comment ? Grâce à 48 projecteurs situés au plafond qui dessinent les circuits sur le sol en béton. 336 capteurs permettent à un serveur de calculer la position des véhicules « au centimètre près, 270 fois par seconde », et aux pilotes d’interagir avec les items en pixels, de ralentir le kart s’il roule dans le décor virtuel, etc. Une partie peut accueillir six joueurs, sur deux pistes de 2 000 m2. BattleKart compte déjà 15 000 visiteurs depuis son ouverture, et pourrait bien envahir la planète. Une soixantaine d’investisseurs – américains, allemands, qataris… – s’intéressent de près à ce concept loin d’être game over.

Julien Damien

Mouscron (Dottignies), rue de Valemprez 20 A, mar & jeu : 16 h 30 > 20 h, mer & dim : 13 h 30 > 20 h, ven : 16 h 30 > 00 h, sam : 13 h 30 > 00 h, 48 € la partie de 30 min, 36 € pour 20 min, 18 € pour 10 min, 10 € pour 5 min, www.battlekart.eu