Joyce Carol Oates (Philippe Rey)

Daddy Love - Joyce Carol Oates

Parents angoissés, s’abstenir. Ce roman noir s’ouvre sur l’enlèvement d’un enfant de cinq ans, arraché à sa mère par un prédateur sexuel sur le parking d’un centre commercial. Le jeune Robbie est alors séquestré, violé et dressé durant de longues années par son nouveau « papa » (par ailleurs pasteur), dans une ferme isolée, tandis que ses parents se morfondent dans l’espoir et la culpabilité. Comme souvent, Joyce Carol Oates s’empare de la mythologie du fait divers pour mieux disséquer le Mal qui se terre dans la nature humaine. Point d’enquête policière ici, le récit se focalise avec une écriture aiguisée sur la personnalité de cet ogre qui se repaît de la chair fraîche de petits garçons… C’est dérangeant, parfois insoutenable, mais terriblement obsédant.

Julien Damien

272 p., 18 €.

Articles similaires