Zamor, Le nègre républicain

L’Atelier Mosésu

Après Rosalie Lamorlière, dernière servante de Marie-Antoinette, Ludovic Miserole poursuit son panorama des personnages historiques qui ne sont pas passés à la postérité. Empruntant aux genres de la biographie, cet ouvrage n’en a pourtant pas la prétention. Certes richement documenté, Zamor, Le nègre républicain est une œuvre de fiction résolument classique, avec ce que cela suppose d’intrigue, d’imaginaire romanesque et d’actants greimasiens. Point ici d’analyse socio-historique, l’auteur nous conte simplement et passionnément la destinée peu ordinaire d’un homme noir admis à la cours du roi Louis XV, protégé de Madame du Barry, puis proche des protagonistes de la Révolution Française. Cela suffit à son originalité, à défaut de parfaire notre érudition.

Thomas Lansoud-Soukate