La Folie des grandeurs

Jodorowsky's Dune - ©Chris Foss Guild Tug

L’histoire du cinéma est truffée de films qui ne virent jamais le jour. L’adaptation par Alejandro Jodorowsky du roman Dune de Frank Herbert en fait partie. Le documentaire de Frank Pavich lève aujourd’hui le voile sur ce projet pharaonique avorté à l’orée de son tournage, entre frustration et jubilation.

C’est en 1975, après avoir réalisé les poétiques, surréalistes, métaphysiques El Topo et La Montagne sacrée, que le Chilien Alejandro Jodorowsky se lance dans l’adaptation du classique de la science-fiction qu’est Dune, publié en 1965. Ce documentaire revient sur la genèse du projet, faisant défiler comme autant d’ébauches prometteuses les croquis, planches de storyboard et anecdotes liées au recrutement d’une armée de « guerriers spirituels » : H.R. Giger, Chris Foss et Moebius pour les décors, Dan O’Bannon aux effets spéciaux, Pink Floyd et Magma pour la bande son, Mick Jagger, Udo Kier, Dali, David Carradine et Orson Welles au casting… De quoi regretter l’abandon par les producteurs (en manque de moyens) de cette entreprise. Si ce documentaire vaut pour sa réussite à ranimer le film dans notre imaginaire, il offre également un portrait du facétieux Jodorowsky, aujourd’hui âgé de 87 ans, doux (ou inquiétant ?) illuminé à l’oeil rieur et à l’ambition démesurée. On s’interroge sur la véracité de certaines parties de son récit, mais on est frappés par la créativité sans bornes d’un utopiste certes déçu, mais plus que jamais persuadé que « les rêves aussi peuvent changer le monde ».

De Frank Pavich, avec les interventions d’Alejandro Jodorowsky, Michel Seydoux, Chris Foss, H.R. Giger, Nicolas Winding Refn… Sortie le 16.03

Articles similaires