L’étoile Du Hautacam

Editions P.O.L.

Simon Meyer est au milieu de sa vie. Envolées ses envies de cinéma, c’est avec des ambitions revues à la baisse qu’il se rend aux obsèques de sa grand-mère et décide de retrouver sa province natale. À partir de ce constat doux-amer, pointant les petits renoncements, le récit bascule sans prévenir vers le conte débridé. La destination du héros devient un village dans les nuages, une île perchée à 15 kilomètres d’altitude et tenue par un industriel mégalomane. Après un Michael Jackson qui jouait déjà d’astuces narratives pour brosser un portrait tout en nuances, Pierric Bailly confirme ici son talent. Il sait donner chair à ses personnages et un écho à nos errements intimes.

Rémi Boiteux

336p., 17€.