Home Festivals Le Grand Bain

Contre-plongée

Le Grand Bain - La Esclava - © Thibault Grégoire

Le Grand Bain a fait ses preuves en tant que jeune festival dédié à la danse contemporaine. Naviguant entre passé et présent, il révèle des parcours personnels qui esquissent un destin commun. Plongeon au coeur d’un programme qui brasse large.

« La danse contemporaine ménage une place pour chacun, il suffit de trouver la bonne porte et faire son chemin de spectateur ! » affirme Céline Bréant, fondatrice et programmatrice de cette 3e édition. Ce festival mêle ainsi de jeunes compagnies à des noms reconnus et, surtout des formes exigeantes, voire expérimentales, à des pièces « populaires, dans le bon sens du terme ». Entrons dans le vif du sujet avec des spectacles très physiques : ceux de la troupe de Badke ou du duo chorégraphié par Heddy Maalem (Toujours sur cette mer sauvage), deux concentrés d’énergie servis par des interprètes de talent. Mais n’omettons pas non plus la danse classique, avec le Made in America en trois variations du Ballet de Lorraine, avant de recevoir les vibrations hip-hop d’Amala Dianor (De(s)génération).

Sur le rivage – Si la sélection brasse les styles, des questionnements communs traversent néanmoins les oeuvres. L’Histoire imprègne les trajectoires personnelles comme dans Strange Fruit d’Emmanuel Eggermont qui s’empare du colonialisme et met le passé en lumière pour mieux éclairer le présent. D’autres parcours thématiques (« tribu », « féminin-masculin » ou « générations ») interrogent notre époque durant deux semaines, tel le solo de Jan Martens (Ode to the attempt, voir LM 112) où l’ordinateur devient un prolongement de l’Homme. Une immersion salutaire dans le présent, et un festival où l’on se sent comme un poisson dans l’eau.

 

Sélection :

Aneckxander
Ladies First
Badke

Marie Pons
Informations
Armentières, Le Gymnase, La Condition Publique, école du Ballet du Nord, Le Grand Bleu, Le Prato, maison Folie Wazemmes, Le Vivat, La rose des vents, Atelier de la Briqueterie
21.03.2016>03.04.201620h, 15 / 8 / 5€ // pass festival : 50€ // pass 3 spectacles : 21€

Programme :

21.03 : Toujours sur cette mer sauvage (H. Maalem) / Strange Fruit (E. Eggermont) // 22 & 23.03 : Ode to the attempt (J. Martens) / Badke (K. Augustijnen) // 23.03 : Des ailleurs sans lieux + Pour en découdre (C. Béranger & J. Pranlas- Descours + E. Fanteguzzi & D. Briançon) // 24.03 : En souvenir de l’Indien (A. Lachaise) // 25.03 : La Esclava (A. Parolin & L. Estaràs) / Ad Noctum (C. Rizzo) // 29.03 : Corps archivés + La mécanique des ombres (C. Buisson + S. Bouillet, M. Desseigne & L. Reynès) / Aneckxander (A. Vantournhout) // 30.03 : De(s)génération (A. Dianor) // 31.03 : Made in America : Graham, Forsythe, Cunningham (CCN – Ballet de Lorraine) // 01.04 : Que ferez-vous de mon profil Facebook quand je serai morte ? (A. Poirier) / Jamais assez (F. Lambert) // 02.04 : Strange Fruit (E.l Eggermont) / CO.R.P.uS. (S. Nouveau / Cie de l’Oiseau-Mouche) // 02 & 03.04 : Ladies First (M. Muzac)

Articles similaires
© Renato Mangolin

Pablo Mira © Aksel Varichon