Home Best of Chroniques Paula Cossart & Julien Talpin

LuTTe urBAIne

éd. du Croquant

Roubaix, quartier Alma-Gare, début des années 1970. L’heure est à la gentrification. Or, les habitants se rebiffent. Soutenus par des chrétiens de gauche ou des maoïstes, ils créent l’Atelier Populaire d’Urbanisme (APU) afin de prendre leur quotidien en main. Refusant la création de cages à lapins, et déterminés à maintenir l’identité ouvrière du quartier, ces hommes et femmes réussissent leur pari : en 1977, le quartier est rénové selon les plans de l’APU. Qui poursuit la lutte par le biais d’une imprimerie, d’une coopérative de menuiserie, d’une régie technique gérant fuites d’eau, pannes en tout genre… Cette expérience collective et autogestionnaire a duré une grosse dizaine d’années. À chacun d’en tirer les (belles) leçons.

Thibaut Allemand

346 p., 20€.

Articles similaires