Home Exposition Les Mondes Inversés

Sens dessus dessous

© Leslie Artamonow

Fermé pour cause de rénovation depuis 18 mois, le BPS22 inaugure un espace plus grand, plus beau… pour aussitôt y (re)mettre le bazar ! Les Mondes Inversés mêlent art contemporain et cultures populaires à travers une exposition qui bouscule l’ordre établi. Attention, ça risque de secouer.

Malevitch, Picasso, Kupka… nombreux sont les artistes à avoir emprunté aux folklores, légendes ou coutumes. Logique : « la culture populaire, c’est une forme de désordre qui grippe notre mécanique sociétale trop bien huilée », selon Pierre-Olivier Rollin, directeur du musée carolo. En d’autres termes : « c’est foutre le bordel ! » L’esprit du carnaval s’impose : cet instant où l’avant devient l’arrière, où les femmes se muent en hommes, les riches en pauvres et vice versa. La quarantaine d’œuvres présentées ici tendent ainsi à « recréer cet espace utopique de liberté pour retourner les ordres dominants : politiques, moraux, esthétiques, économiques, etc. »

A en perdre la tête
Imaginez : une « zone d’autonomie temporaire » de 2 500 m2 (clin d’œil au fameux Taz de l’écrivain-anarchiste Hakim Bey), où alternent pièces monumentales ou minimalistes dans un parcours volontairement foutraque. « La scénographie est aussi populaire : les œuvres se frottent comme dans une foire ». Quelles sont les attractions ? Citons les sculptures grotesques et obscènes de Michel Gouéry, qui tancent le bon goût pour remettre en cause l’idée même du beau et du laid. Plus loin, Scramble for Africa de Yinka Shonibare nous place en face d’hommes acéphales attablés autour d’une carte de l’Afrique. Parodie de la conférence de Berlin, qui vit les Européens démembrer le continent à la fin du XIXe siècle, l’installation pose en filigrane une hypothèse : et si les Africains se partageaient eux-mêmes leur propre terre ? Pas si dingue ça…

Textes Julien Damien / Photo Vues d'exposition © Leslie Artamonow
Informations
Charleroi, BPS22

Site internet : http://www.bps22.be

Les Mondes Inversés, art contemporain et cultures populaires>31.01.20166/4/3€/gratuit -12 ans
Articles similaires
Dix de der © Didier Comès / Casterman