Home Musique Rich Aucoin

Man on the Moon

©Scott Munn

Sauter en l’air, un sourire irrépressible scotché aux lèvres : c’est aussi (surtout ?) ce qu’on attend d’un vrai bon concert. Et le bricolo canadien Rich Aucoin, en solo mais avec plein d’accessoires, sait diablement y faire. Sa grand-messe hystéro-pop a de quoi nous projeter sur la lune (en zigzagant).

Deux artistes ont aujourd’hui élevé la performance de type G.O.* au rang d’art : Dan Deacon et Rich Aucoin. Si chacun occupe un territoire musical distinct, un même frisson mêlant l’euphorie mystique au grand n’importe quoi traverse leurs shows. Quand l’un organise des méta-danses collectives déjantées, le second multiplie les gadgets improbables pour hypnotiser son public. C’est lui – Rich Aucoin donc – qu’on s’apprête à retrouver avec curiosité sur La Péniche à Lille. Curiosité car récemment on a plutôt vu son cirque indé s’épanouir à ciel ouvert, dans des festivals propices à son stage-diving sur planche de surf ou à l’accueil de ses toiles de montgolfière, jetées sur des centaines de paires de bras en délire. D’accord, l’homme d’Halifax sait s’y prendre pour étonner et faire jumper, mais musicalement ? Derrière ses prestations aux allures de grand zapping audiovisuel, ses compos font souvent mouche et Rich gagne des airs d’Arcade Fire mué en one-man-band. Les hymnes-puzzle de ses deux albums, le très pop We’re All Dying To Live et l’explosif Ephemeral, s’entrechoquent au milieu de slogans surréalistico-euphorisants à prendre au premier ou au quinzième degré, mais pas dans la demi-mesure.

Rémi Boiteux
Concert(s)

Rich Aucoin
Lille, La Péniche

Site internet : http://www.lapeniche-lille.com/

13.10.2015 à 20h0015/14€

*Gentil Organisateur : employé responsable des animations
d’un club de vacances.

Articles similaires
 (c) Boris Gortz

(c)Jokko