Génération

(Because/Warner Music)

Mis en orbite grâce à un EP mêlant les influences de LCD Soundsystem, Daft Punk et !!! (Scion AV Presents, 2013), De Lux confirmait tout le bien que l’on pensait de ce tandem avec Voyage (2014). Un an plus tard, le deuxième LP des Angelenos paie son tribut à Talking Heads : funk anguleux, disco dévoyé, voix haut-perchées, tout ici rappelle le travail de David Byrne – c’est flagrant sur Simba Simba Simba, un travail de moine copiste et défroqué. Or, une oreille attentive détecte, derrière la forme légère et hédoniste, un mal-être diffus, une psychose tranquille et quelques questions existentielles. Cette mélancolie rend la machine à danser plus humaine, pleine de fêlures. Bref, des mots bleus pour nos nuits blanches.

Thibaut Allemand
Articles similaires
©jabari-jacobs