Home Best of Chroniques Les 48H Maisons de Mode

Pleins fards

©L.Radat

Défilés, pop up store, dj set… Fashion Week de Paris, vous dites ? Même pas ! C’est à Lille que ça se passe : Les 48H Maisons de Mode remettent ça et autant dire que pour leur 7e édition, elles comptent nous en mettre plein les yeux.

Bien décidées à rivaliser avec les plus grands événements du genre, « les 48H » sont de retour à la Gare Saint Sauveur, du 18 au 20 septembre. Et pour ouvrir le bal, quoi de mieux qu’un défilé-show orchestré par le grand Guillaume Joveneau (directeur artistique de la Brussels Fashion Day) ? Si regarder de longilignes mannequins fouler le podium d’un air désinvolte vous lasse (même avec de splendides pièces de créateurs), empruntez quelques chemins de traverse.

Oui, mais lesquels ? Citons le pop up store, qui permettra à chacune (et chacun) de (re)découvrir les marques soutenues par le Label Maisons de Mode et leurs créations exclusives. Sans oublier les ateliers tatoos, do it yourself ou relooking, qui révèleront le créateur qui sommeille en vous (ou donneront l’occasion de recycler un jean au bout du rouleau). A ne pas louper : le beauty bar, le studio photo professionnel mis à disposition du public ou même l’exposition des textiles innovants du collectif Modern Love. Une fois la nuit tombée, les très attendus DJ set des Kiss the Girl et des Lizzies (Read Between the Lines) enflammeront un dancefloor improvisé. Enfin, et parce que la mode pratique aussi l’autodérision, les plus aventureux participeront à une redoutable course en talons aiguilles, la célèbre Glam Run. Histoire de clôturer le rendez-vous avec style et humour.

Alors, à vos catwalks, prêt, partez !

Sonia Abassi
Informations
18.09.2015>20.09.2015ven: 17h>00h// sam :14h>00h et dim : 14h>19h, Gratuit (sauf défilé la Couturière sous réservation et à partir de 5 €)

Le + : Pour la première fois en sept ans, les 48H Maisons Mode proposent au public leur Braderie des Créateurs. L’idée : Une soixantaine de marques et stylistes français déstockent des prototypes, pièces uniques ou anciennes collections à coup de remises exceptionnelles. Du shopping à prix cassé ? Oui, s’il-vous-plait.

Articles similaires
(c) Passenger Shaming

© Ben Fearnley