La mode en grandes pompes

Jurgi Persoons, P/E 1997, chaussure uniquement composée par un talon en bois et cuir vernis. Le talon est inspirée d'un talon d'une sandale des années 1950. Photo: MoMu/ Frédéric Uyttenhove

Jean Paul Gaultier, Raf Simons, Dirk Bikkembergs, Cristóbal Balenciaga…
De grands noms de la couture ? Assurément, mais aussi de vrais amoureux de la chaussure ! Objet de fantasme par excellence, permettant toutes les audaces, cette dernière s’élève au rang d’œuvre d’art à la faveur d’une exposition au MoMu.

 

A l’origine de Foot Print, il y a d’abord la spectaculaire collection de chaussures prêtée par Geert Bruloot et son associé Eddy Michiels, gérants de l’avant-gardiste boutique anversoise Coccodrillo. Parmi les quelque 600 pièces présentées, celles de Martin Margiela, Ann Demeulemeester ou Dries Van Noten tiennent le haut de l’affiche. Mais l’exposition est loin de se cantonner à la mode belge. « Nous souhaitions mettre à l’honneur les stylistes ayant marqué la création de chaussures aux xxe et xxie siècles », détaille Karen Van Godtsenhoven, conservatrice au MoMu. Dans une scénographie quasi surréaliste, un parcours de 22 salles dévoile des modèles emblématiques. Suspendus dans la pénombre, les escarpins révolutionnaires de Salvatore Ferragamo (le premier à étudier l’anatomie pour chausser les stars de talons confortables) et les créations de Roger Vivier, père des affolantes cuissardes portées par Bardot sur sa Harley-Davidson, côtoient le génie de la jeune génération. Réalisées pour le dernier défilé parisien d’Iris Van Herpen, les sculpturales bottines de Noritaka Tatehana, juchées sur une plateforme de cristal, prouvent que les créateurs actuels en ont définitivement sous le pied.

Marine Durand
Informations
Anvers, MoMu

Site internet : http://www.momu.be/

Foot Print, la trace des chaussures dans la mode03.09.2015>14.02.2016mar>dim : 10h>18h, 8/6/3€/ gratuit - 18 ans
Articles similaires