Home Exposition Charles Pétillon

Là-haut

Igloo Mobile © Charles Pétillon

C’est un peu par hasard que Charles Pétillon s’est acoquiné avec le ballon de baudruche, devenu l’élément récurrent de ses mises en scène photographiques. à quelques jours de sa première exposition à Lille, sa ville natale, cet autodidacte revient sur la genèse d’un projet gonflé.

Une « guirlande » joyeuse flotte au dessus d’une plage, un « nuage » suspend son vol au cœur d’une forêt, un torrent de « bulles de savon » surgit de la façade d’une maison abandonnée. Depuis 2005 et les balbutiements de son travail d’art appliqué, Charles Pétillon parcourt le monde avec sa grappe de ballons immaculés, faisant du littoral dunkerquois ou du désert salé de Bolivie le terrain de ses expérimentations surréalistes. « Le début d’une histoire, cela peut être un lieu, un thème, un ensemble de mots », explique cet ex-assureur, qui a façonné son goût pour l’image auprès de Jean Larivière et officie, à la ville, comme photographe de nature morte.

De l’air !

Mais pourquoi le ballon ? « Parce qu’il est accessible, y compris à un enfant, note l’artiste. Même si tout ça n’est qu’un prétexte ». Dans un local à poubelles d’une propreté clinique à Dubaï, ses baudruches, baptisées « Outrances », pointent l’absurdité de la course à la consommation. Ou, à l’inverse, saluent l’action de l’homme en jaillissant de la piscine tournesol de Sin-le-Noble (près de Douai). « Ces piscines ont envahi l’espace public dans les années 1970, avec l’objectif d’apprendre aux petits Français à nager. Je voulais garder le souvenir d’un bâtiment emblématique amené à disparaître », précise Pétillon, tout en rappelant humblement sa condition. « Je ne cherche pas à apporter des réponses, je ne suis qu’un gars qui prend des photos. » Et qui vient apporter, de façon salutaire, un peu de légèreté dans notre quotidien.

Texte : Marine Durand / Photo : Invasions © Charles Pétillon
Informations
Lille, Maison de la Photographie

Site internet : http://www.maisonphoto.com

Bureau ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h & de 14h à 17h
Horaires expositions peuvent varier.

20.02.2015>22.03.2015jeu> ven, de 10h>18h // sam & dim, 14h>18h, 5/3€/grat – 8 ans,

Vernissage le vendredi 22 février à 18h30

Articles similaires
Goldorak © 2017 Gō Nagai, Dynamic Planning Bajram – Cossu – Dorison – Guillo – Sentenac – Kana (Dargaud-Lombard s.a.)